Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Immobilier en Espagne

L'Immobilier en Espagne

Le meilleur site pour la clientèle francophone sur l'immobilier en Espagne : des conseils, des informations, des astuces ...

Et si vous achetiez une résidence secondaire en Espagne ?

Et si vous achetiez une résidence secondaire en Espagne ?

Les bonnes affaires dans l’immobilier en Espagne existent encore. L’immobilier espagnol prend de la valeur chaque année et sa rentabilité locative ne cesse d’augmenter. Investir dans une résidence secondaire en Espagne est un excellent placement, presque sans impôts locaux !

Les francophones raffolent de l’Espagne : en 2017, on estime qu’ils seront près de 20 millions à y avoir séjourné. Et presque tous reviennent, quelques uns pour y vivre, d’autres avec l’envie d’y acquérir une résidence secondaire…

Est-ce vraiment une bonne idée ? Evidemment, tout dépend de votre budget, de vos besoins et de vos envies. Il faut reconnaître que l’Espagne présente un grand nombre d’atouts pour les francophones en mal de résidences secondaires au bord de la mer.

Tout le monde n’a pas les moyens de s’offrir un pied à terre en sur la côte d’Azur ou sur la côte Atlantique. Et le gros avantage de l’Espagne, en dehors du soleil toute l’année, c’est que l’on y bénéficie d’un rapport qualité prix imbattable en termes d’immobilier pour ceux qui veulent être au bord de la mer et profiter du soleil, sans oublier ses trésors architecturaux.

Un marché animé par les investisseurs étrangers

La bonne nouvelle c’est que l’on peut encore y réaliser de très bonnes affaires immobilières… même si le marché espagnol a redémarré depuis 3 ans. A l’échelle du pays, la crise espagnole est belle et bien terminée. Les prix avaient chuté en moyenne de 30% entre 2008 et 2013. Ils sont ensuite repartis à la hausse, de manière très significatives à Barcelone, Madrid ou aux Baléares, et plus modérée dans le reste de l’Espagne.

Bien sûr, il s’agit de moyenne. Le marché de la résidence secondaire est animé surtout par des investisseurs étrangers. Entre 2008 et 2015, la part d’investisseurs étrangers à acheter de l’immobilier en Espagne a été multipliée par 2,5.

Des prix encore très attractifs

Aujourd’hui, on estime à 300.000 le nombre de Français propriétaires en Espagne, dont 40.000 à Barcelone. En Catalogne, la région la plus prisée de par sa proximité avec nos frontières, 40% des transactions sont effectuées avec des Français.

Bonne nouvelle : il y a encore beaucoup de produits à la vente et les prix restent très attractifs.

Les prix sont nettement moins élevés en Espagne que dans les pays francophones, France, Belgique ou Suisse. Pour moins de 200.000 euros vous pouvez vous acheter un appartement de 80 à 100 mètres carrés à Valence, Alicante ou sur la côte andalouse. Pour une villa dans les mêmes régions, il vous faut un budget de 250.000 à 350.000 euros, voire 400.000 si vous voulez une piscine.

Une fiscalité locale très réduite

Autre bonne nouvelle : la fiscalité y est très attractive avec, en particulier, … l’absence de taxe d’habitation !

Où acheter ?

Les prix ont commencé à remonter à Barcelone, et il devient difficile d’y réaliser de belles affaires, mais la rentabilité y est très élevée. En revanche, il y a encore nombre d’opportunités à saisir sur la Costa Brava. Plus au sud, vous pouvez viser aussi la Costa del Sol, la région d’Alicante, de Malaga ou de Tarragone.

L’important lorsque l’on achète en Espagne, c’est d’être en bord de mer, car vous pourrez louer très facilement. Il y a une grosse demande de biens proches de la plage ou de villas avec piscine. La location meublée (AirBnb et autres) a le vent en poupe.

Le bon plan, c’est une copropriété avec de petits immeubles ou une villa avec piscine pas trop loin de la plage et à moins d’une heure d’un aéroport. Là, vous pourrez profiter de votre maison de vacances, y aller en famille avec vos enfants en bas âge ou vos ados, envoyer seuls les plus grands, vous procurer des revenus en mettant en location lorsque vous n’y êtes pas, et puis bien sûr, vous pourrez aussi y passer six mois ou plus lorsque vous prendrez votre retraite.

Si vous avez les moyens

Et si vous avez de très gros moyens, vous pouvez aussi acquérir des villas de luxe parmi les plus belles qui existent en Europe. Et vous pouvez aussi, si vous n’êtes pas européen, obtenir une carte de résident pour vous et votre famille si vous investissez plus de 500.000 €.

Faites vous conseiller

Mais attention, avant de vous lancer, sachez que l’acquisition d’un bien immobilier obéit à des règles différentes en Espagne que dans les pays francophones. Et il est toujours judicieux de se faire assister.

___________________________________

Avec plus de 20 ans d’expérience dans les procédures d’acquisitions immobilières en Espagne, nous sommes à votre disposition pour vous assister pour toutes les démarches nécessaires depuis la recherche d’un bien jusqu’aux services offerts après l’acquisition, en passant par l’organisation des visites de biens, la vérification légale des biens, l’obtention d’un prêt immobilier, les procédures administratives et la signature des différents documents notariés.

N’hésitez pas à nous contacter !

Envoyez nous un message privé sur notre page facebook espagnimmobilier

___________________________________

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article